Arum

Canna, calla ou arum ?

Répandez la parole du jardinier !
 
Il est des plantes que l’on aime offrir, ou s’offrir, notamment en raison de leur floraison flamboyante et de leur feuillage graphique. Canna, calla et arum sont des plantes élégantes qui apportent une note d’exotisme à nos intérieurs et jardins. Mais laquelle est laquelle et pourquoi les confond-on ?

L’observation, toujours…

Malgré une sonorité approchante qui conduit régulièrement à l’association calla – canna, sachez que ces deux plantes n’ont, d’un point de vue botanique, strictement rien à voir l’une avec l’autre. C’est donc le premier point à retenir : canas et callas ne font pas partie de la même famille.
 
Le second point découle directement du premier : ce sont 2 plantes qui, hormis la touche d’exotisme qu’elles apportent, ne présentent aucune ressemblance.
 
Un petit tableau de leurs caractéristiques pour mieux les identifier :

Canna

Calla ou Arum

Famille

Cannaceae
Araceae
Canna
Fleur de calla

Fleurs

Fleurs en grappes dans des coloris flamboyants, dont la forme peut évoquer l’iris ou l’orchidée.

Une fleur par tige, en forme de cornet ou de trompette, qui dépasse du feuillage.

Feuilles

Les feuilles ressemblent à celles du bananier, ovales et pointues.
Les feuilles sont en forme de lances et souvent tachetées (callas).
Si cannas et callas n’ont pas grand chose à voir l’une avec l’autre, Callas et Arums sont en revanche des variétés du même genre (zantedeschia) qui compte de nombreux hybrides. Ces 2 espèces ont donc énormément de points communs, comme la forme des fleurs ou des feuilles….
 
N’est-ce pas plus clair à présent ?

Rustique ou pas rustique ?

C’est une question importante pour savoir si on doit profiter du spectacle plutôt à l’intérieur ou à l’extérieur.
 
Zantedeschia aethiopica, communément appelé arum blanc ou arum d’Ethiopie, est la plus rustique des trois : elle convient donc bien aux hivers du nord de la Loire, pouvant résister à des températures négatives atteignant les -10°C.
 
Les autres variétés de Zantedeschia préfèreront des températures plus clémentes : il est donc préférable de les cultiver en pot ou bien de déterrer les rhizomes avant l’hiver et les mettre à l’abri (comme pour les Dahlias).
 
C’est également le cas pour la culture du canna qui est une plante tropicale et ne passe pas l’hiver au jardin.

Envahissante ou pas envahissante ?

On entend souvent dire que l’arum est une espèce envahissante. Vrai pour ce qui concerne le faux arum, également appelé gouet d’Italie (Arum italicum). C’est assez paradoxal car cette plante appelée faux arum appartient justement au genre Arum tandis que le « vrai » arum appartient quant à lui au genre zantedeschia. Le vrai serait donc un faux et réciproquement ? Comme c’est bizarre….
 
Autre confusion sémantique : le zantedeschia aethiopica est en fait originaire d’Afrique du Sud et non d’Ethiopie. Cet arum d’Ethiopie déploie bien des efforts pour nous tromper : de quoi en perdre son latin botanique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *