Framboisier, fraisier : je vous sers un petit remontant ?

Un fraisier remontant fructifie 2 fois. Moralité : vous mangerez des fraises plus longtemps dans la saison… mais pas deux fois plus !


Framboisier, fraisier : je vous sers un petit remontant ?

Fraisier ou framboisier remontant : kesako ?

Octobre est le mois idéal pour faire ses plantations et les jardineries excellent dans l’art d’allécher les plus gourmands d’entre nous. Leurs catalogues rivalisent de promesses : fruits aux saveurs douces ou sucrées, récoltes précoces ou abondantes, parfums sirupeux. A ne plus savoir où donner de la tête ! Mais au-delà des qualités gustatives d’un fruit, une autre indication mérite toute notre attention : le caractère remontant ou non remontant de la plante. Alors que faut-il comprendre et vers quel choix s’orienter ?

« Remontant », ça veut dire quoi ?

Les Anglais ont emprunté aux Français le qualificatif de « remontant » et la définition qu’ils lui donnent est « rising again ».
Définition très explicite : l’adjectif « remontant » équivaut bien à « montant une deuxième fois », et par rajout de l’ellipse : montant en fleurs ou en fruits une deuxième fois.
 
Par conséquent, une variété remontante produit une première fois, généralement vers la fin du printemps ou au début de l’été, et une seconde fois en fin d’été ou en début d’automne. Par opposition, les plantes non remontantes ne produisent qu’une seule fois : au printemps ou en début d’été.
 
« Remontant » n’a donc rien à voir avec « grimpant » ! Une plante grimpante est une plante qui se développe en hauteur quand « remontant » réfère à la fructification : c’est maintenant beaucoup plus clair !… 😛

La fructification, un boulot fatiguant

Rappelons une chose essentielle : la plante fructifie pour se multiplier et non pour le plaisir de nous régaler. Le fruit aide à protéger les graines afin que ces dernières soient ensuite disséminées. Et cette transformation puise dans les réserves de la plante au détriment de son développement. C’est d’ailleurs pour cette même raison qu’on conseille de couper les fleurs fanées : afin d’éviter la montée en graines qui épuise la plante et ralentit son développement.
 
Alors pour permettre une seconde fructification au début de l’automne, un fraisier ou un framboisier remontant produira moins lors de la première fructification. Il s’économisera en quelque sorte pour sa prochaine floraison.
 
Moralité : vous mangerez des fraises ou des framboises plus longtemps dans la saison mais pas deux fois plus.

Alors que choisir : remontant ou non remontant ?

Les plantes remontantes sont intéressantes car elles permettent d’étaler les récoltes et de profiter plus longtemps des fruits estivaux, même si la production est moindre lors de la première fructification. C’est pour cette raison qu’elles remportent un franc succès.
 
Cependant, lorsque l’automne démarre de façon précoce, les conditions météorologiques peuvent parfois nous priver de cette seconde récolte. De même et de façon tout à fait logique, on passe moins de temps au jardin en automne que l’été et les fruits mûrs passent parfois inaperçus.
 
Un conseil : lorsque vous plantez vos variétés remontantes, recherchez l’exposition au soleil qui conviendra aux 2 périodes de fructification. Le soleil étant beaucoup plus bas à partir de septembre, vos framboisiers pourraient être privés de cette lumière qui leur est indispensable pour fructifier une seconde fois.

Fraisier remontant : quelle variété ?

Si vous optez pour des fraisiers remontants, alors vous pourrez vous faire plaisir avec des variété telles que Mara des bois, Charlotte, Reine des vallées, Anabelle, Maestro, Gento, Cijosé, Rabunda, Anaïs, Cirafine, Ostara
 
En revanche, si vous ne jurez que sur le goût, alors la gariguette, variété précoce et non remontante, sera sans doute celle qui satisfera le mieux vos envies.
 

Un peu d’histoire :

 
La gariguette : […] doit son succès à une femme – Georgette Risser- qui a dirigé pendant des années des travaux de recherches au Centre Inra d’Avignon pour créer cette nouvelle variété à la fin des années 70 qui fut d’abord cultivée dans le Lot-et-Garonne. Et elle devrait son nom à l’adresse d’un des chercheurs : le chemin des Gariguettes, à Châteauneuf-de-Gadagne. (lire la suite)
 

Les fraisiers des bois offrent la particularité de donner tout au long de la saison. Faire des semis de fraisiers est tout à fait possible mais requiert de la patience : lire l’article. Cela reste malgré tout le meilleur moyen d’en avoir au jardin car on le trouve difficilement en jardinerie.

Fraise des bois

La taille des framboisiers remontants et non remontants

 

La règle est simple : la canne du framboisier remontant produit 2 fois. Après cette seconde fructification, la canne se dessèche. Il est alors nécessaire de la rabattre.
 
Les framboisiers non remontants fructifient sur les pousses de l’année précédente. Immédiatement après la récolte, il est donc conseillé de rabattre au sol les cannes ayant fructifié et de palisser les jeunes tiges de l’été qui donneront l’année suivante .