Visuel Cactus dans appartement

Ce cactus pousse t-il vraiment ?

Répandez la parole du jardinier !

Avez-vous remarqué comme certains cactus poussent vraiment très lentement ?

J’ai chez moi un cactus qui pousse tellement lentement que je le soupçonne parfois de faire semblant…

* * *
La vie est pleine de cactus, au sens propre comme au sens figuré. Des cactus de toutes sortes : que l’on oublie, que l’on fait tomber, que l’on arrose trop et qui pourrissent sur une étagère. Pour résumer : des cactus au destin pas toujours heureux, et qui ne deviennent jamais grands.
 
Mais il y a aussi des cactus rescapés. Ceux dont on s’est rappelé l’existence juste à temps. Ceux qui ont survécu à un mauvais traitement, qui sont passés de main en main, de génération en génération. Et comme le cactus est peu exigeant, on peut avoir la chance d’en rencontrer de très très vieux.

Pourquoi mon cactus ne pousse t-il pas plus vite ?

La vitesse de croissance du cactus est finalement toute relative. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte : sa longévité ou la taille adulte qu’il est censé atteindre par exemple.
 
Il est vraisemblable qu’un cactus qui vivra plus de 100 ans n’atteindra pas sa taille adulte dans les 5 premières années de sa vie. Une longévité variable, chez le cactus, qui peut aller de 10 à 200 ans.
 
Néanmoins, une croissance même lente ne passera pas inaperçue sur un cactus de grande taille. Prenons l’exemple du cactus Saguaro qui mesure généralement 10 mètres au bout de 150 ans. Sa croissance moyenne sera donc de 6 ou 7 cm par an. 
 
Naturellement, un cactus n’atteindra pas la même taille en intérieur que dans son habitat naturel.
 
Il pourra donc être judicieux de se renseigner correctement sur le genre de cactus que l’on souhaite adopter.
cactus dans le désert

Quel genre de cactus pour une pousse rapide ?

cactus sphériqueDans la famille des Cactacaea, il existe différents genres de cactus, et certains sont connus pour prendre tout leur temps. C’est généralement le cas des cactus sphériques comme les Echinocactus (parent du fameux coussin de belle-mère) mais également des genres Copiapoa, Astrophytun, Ariocarpus, Ferocactus, Mammillaria., etc.
 
cactus raquetteSi l’on est du genre pressé, il sera plus raisonnable de se tourner vers d’autres espèces. Pourquoi pas un Opuntia ? Le cactus raquette est celui qui sera le plus facile à adopter dans un intérieur. Mais il est également rustique et peut aussi convenir à un extérieur.
 
Certains cactus colonnaires sont également des cactus à croissance rapide. : le genre Cereus par exemple. Vérifiez néanmoins la hauteur de vos plafonds avant de les adopter car certains atteignent une hauteur spectaculaire !

Attention : ne pas confondre croissance et étiolement

Ce n’est pas parce que le cactus est peu exigeant qu’il faut le priver de tout. Sans lumière, un cactus va finir par s’étioler. Les pousses seront sans épines, fines, longues : il faut dans ce cas les couper et redonner de la lumière au cactus.
 
3 règles d’or pour une croissance harmonieuse :
Lumière, arrosage mesurée (une fois tous les 15 jours en été et une fois par mois l’hiver) et période d’hivernage (d’octobre à février). Sans période d’hivernage, le cactus ne fleurira pas.
 
L’info cactus 🌵:
 
  • Le mot cactus vient du grec, Kaktos, qui désigne le chardon, piquant lui aussi !
  • Il existe plus de 2 000 espèces de cactus dans le monde. Le plus petit ne mesure que 1,3 cm tandis que le plus gros peut atteindre 19 mètres de haut.
  • Sur la longévité : on entend des histoires de cactus ayant vécu jusqu’à mille ans : sachez seulement qu’on ne peut pas dater un cactus donc impossible à vérifier.
  • Les cactus sont des plantes succulentes, mais à l’inverse, les plantes succulentes ne sont pas toutes des cactus (comme les crassulaceae). Les plantes succulentes sont des plantes xérophytes, c’est à dire des plantes qui vivent dans des milieux arides et sont capables de s’adapter à des déficits en eau.
  • Le cactus a un métabolisme bien particulier : pour limiter l’évapotranspiration, il capte le CO2 la nuit pour réaliser sa photosynthèse en journée.
  • Les épines des cactus sont très utiles à la plante : elles la protègent des herbivores, absorbent l’humidité atmosphérique et lui apportent de l’ombre.
  • Enfin, dernier conseil de survie dans le désert, sachez que la plupart des cactus sont toxiques. Une exception à cette règle : le figuier de Barbarie dont les fruits se mangent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.