Comment identifier une plante ?

Répandez la parole du jardinier !Quand j’étais petite fille et que je m’interrogeais sur l’identité d’une fleur, il y avait toujours autour de moi un adulte pour me renseigner sur son nom, sa famille, son espèce. Comme s’il n’y avait rien de plus simple que de mémoriser tout ce vocabulaire botanique !   Maintenant que […]


Comment identifier une plante ?
Répandez la parole du jardinier !
Quand j’étais petite fille et que je m’interrogeais sur l’identité d’une fleur, il y avait toujours autour de moi un adulte pour me renseigner sur son nom, sa famille, son espèce. Comme s’il n’y avait rien de plus simple que de mémoriser tout ce vocabulaire botanique !
 
Maintenant que c’est moi, l’adulte, je me rends compte que le naturel avec lequel on me renseignait cachait une vaste érudition – que je n’ai pas (ouille).
 
Posséder une bonne mémoire est certes une qualité fondamentale pour un jardinier car les noms de plantes peuvent être compliqués et difficiles à retenir.
 
Mais l’étape  la plus difficile reste l’identification.
 
La méthode traditionnelle pour identifier une plante consiste à observer chacun de ses organes et de se référer à une flore. 
 
 

Qu’est-ce qu’une flore ?

Une flore est un ouvrage qui, par système de clés d’identification, permet de trouver le nom d’une plante (voir exemples de flores)

 

Pour l’expliquer, on peut faire une comparaison avec le jeu « Qui Est-ce », pour ceux qui connaissent. Dans « Qui est-ce ? », on doit découvrir qui est le personnage mystère de son adversaire en posant des questions qui permettent peu à peu d’éliminer des personnages. La Flore, c’est le même principe mais, avouons-le, en beaucoup plus compliqué. ¯\_(ツ)_/¯ 

 
Et pour réussir à identifier une plante parmi des dizaines de milliers d’espèces, mieux vaut savoir bien observer afin de poser les bonnes questions :  feuilles simples ou composées ? Alternes ou opposées ? A forme lobée, dentée ou entière ? Nervation pennée, palmée ou parallèle ? 
 
Cette méthode, pourtant très intéressante, peut néanmoins s’avérer longue et âpre pour un jardinier débutant non familier avec le lexique spécifique.

C’est pourquoi on peut se réjouir de l’arrivée de l’intelligence artificielle car il existe maintenant une méthode plus digitale et surtout plus rapide : l’identification à partir de photos depuis son smartphone.

Une flore dans mon téléphone 

Vous connaissiez Shazam ? L’appli Pl@ntnet vous propose le même service pour identifier, non pas des titres de musique, mais des plantes.
 

Identifier une jacinthe des bois en moins d’1 min ?

C’est désormais possible et voici comment !

  1. Lancer l’application Pl@ntnet depuis votre smartphone,
  2. Prendre une partie de la plante en photo (fleur, feuille, fruit, écorce),
  3. Spécifier l’organe photographié,
  4. Consulter les propositions et les informations associées (fiche descriptive, photos),
  5. Valider votre choix qui sera ensuite examiné par la communauté.
 
Pl@ntnet existe maintenant depuis quelques années mais la bonne nouvelle, c’est que l’outil devient de plus en plus fiable. Plus vous contribuez, plus la base de données s’enrichit, et plus l’identification devient précise.
 
Et plus l’identification devient précise, plus vous avez envie de contribuer !
 
 

Devenez citoyen acteur en faveur de la biodiversité

 
En partageant vos observations avec la communauté et les chercheurs, vous participez à un vaste projet de sciences participatives et contribuez à l’avancement de la recherche en écologie, botanique et informatique.
 

Quelques exemples de flores…

41LPfAEIEFL._SX309_BO1,204,203,200_

Flore de France

Flore-complete-portative-de-la-France-de-la-Suie-et-de-la-Belgique

Flore portative de Bonnier

Tout savoir sur :