L’hellèbore : une fleur en plein hiver !

On dit de la Rose de Noël ou hellèbore que lorsqu’on la plante dans son jardin, on est sûr de la garder au moins pendant un siècle. 


L’hellèbore : une fleur en plein hiver !
Répandez la parole du jardinier !
 
On dit de la Rose de Noël (ou de l’hellèbore) que lorsqu’on la plante dans son jardin, on est sûr de la garder au moins pendant un siècle. Et qui se lasserait de cette fleur si délicate dont l’apparition en plein de mois de janvier est quasi miraculeuse !
 
L’hellébore est une vivace rhizomateuse rustique de la famille des renonculacées qui offre de nombreux atouts au jardin, et ce tout au long de l’année :
 
  • Il fleurit en hiver, parfois sous la neige et résiste tout autant à la sécheresse,
  • Il pousse sur des sols pauvres, au pied des arbres ou à l’ombre selon sa variété,
  • On le trouve dans un large choix de fleurs : blanches, crèmes, roses à pourpre, parfois tachetées, simples ou doubles,
  • Son feuillage est persistant et très décoratif,
  • Il se développe et se ressème tout seul,
  • On peut aussi le « diviser » pour le multiplier et ainsi l’utiliser en pot ou en jardinière, voire en décoration de table pendant les fêtes de fin d’année.

 

Quelle variété d’hellèbore planter ?

L’hellébore des bois ou de Corse (Helleborus argutifolius) :

J’aime particulièrement son vert amande, son beau feuillage persistant et son côté naturel. Il pousse n’importe où, pourvu qu’y ait un peu de soleil.

L’hellèbore d’Orient ou rose de Carême

Hellèbore d'Orient

Plus civilisé, il offre une floraison plus longue, jusqu’en avril ou mai. Cette variété souvent hybride ne garantit pas la pérennité des coloris pourtant très remarquables.

La rose de Noël ou Helleborus Niger

Hellèborus Niger

Classique et intemporelle, elle fleurit de novembre à mars. C’est elle la star de Noël chez les fleuristes. Très rustique, elle se  plait à l’ombre ou au pied d’un arbre et ne demande aucun entretien. Elle est très belle en potée, associée à un lierre panaché par exemple.