Pourquoi les feuilles changent de couleur

Pourquoi les feuilles changent de couleur ?

Répandez la parole du jardinier !
Savez-vous pourquoi les feuilles changent de couleur en automne ?
 
Faut-il se sentir poète pour parler des pigments qui illuminent nos arbres et de cette nature qui regorge de couleurs ?
 
Car l’automne est une saison que l’on apprend à apprécier avec le temps. En effet, ce n’est pas parce que les jours sont plus courts que le spectacle est moins beau, bien au contraire !

Tout est affaire de pigments

Sachez que ce sont les pigments qui colorent les feuilles des arbres. Ces pigments sont contenus dans les chloroplastes des cellules.
 
Lors de la phase de croissance de la plante, les cellules contiennent 2 sortes de pigments : verts et jaunes.
 
Cependant, le jaune est en général masqué par le vert donc on ne le voit pas.
 
Ce n’est que lors de la phase de sénescence (lente dégradation des cellules) de la plante que sont produits les autres pigments : rouges et bruns.

La chlorophylle, le sang vert du végétal !

feuille verteL’étymologie du mot chlorophylle se rapporte au grec : khlôrós qui signifie vert et phúllon qui signifie feuille. La chlorophylle est donc le pigment qui donne la couleur verte aux végétaux.
 
La chlorophylle intervient dans la photosynthèse. Elle capte la lumière qui lui fournit l’énergie pour produire de la matière organique grâce à l’absorption du dioxyde de carbone et de l’eau.
 
C’est parce que la chlorophylle absorbe les composantes rouge et bleue de la lumière que nous percevons la couleur verte sur les végétaux.
 
Il est donc tout à fait logique que les feuilles soient vertes au printemps et en été, puisqu’elles sont en période de végétation.
Alors pourquoi les feuilles changent de couleur ?

Dès la fin de l’été, un bouchon se forme à la base des feuilles et empêche la sève de circuler. La synthèse de la chlorophylle ralentit et l’effet masque du vert disparaît. Il laisse apparaître d’autres pigments jaune et orange : les caroténoïdes.
 
Vous avez déjà certainement entendu parler des caroténoïdes. Ce sont eux qui donnent la couleur orangée à la carotte mais aussi la couleur rose aux flamants roses (qui se nourrissent de crevettes roses elles-mêmes colorées par ce qu’elles ingèrent : les algues roses… mais restons dans le monde végétal).

Puis enfin le rouge et le pourpre

Enfin, lorsque l’automne est bien installé, que les jours diminuent et les températures baissent, les feuilles se vident de leurs nutriments. Les pigments qui interviennent dans ce dernier stade ne sont pas présents dans les feuilles au cours de leur croissance. Il s’agit des anthocyanes. Ils résultent de la dégradation des sucres. Après ce stade, les feuilles vont se détacher de l’arbre et tomber.
 
On dit que les anthocyanes protègent l’ADN contenu dans les feuilles en arrêtant les UV. C’est pour cela également que certaines jeunes pousses fragiles sont pourpres (ex : rosier).

A retenir :

Qu’est-ce que la sénescence ?

En biologie, la sénescence (du latin : senex, « vieil homme » ou « grand âge ») est un processus physiologique qui entraîne une lente dégradation des fonctions de la cellule (notion spécifique de sénescence cellulaire) à l’origine du vieillissement des organismes.

Consulter une autre infographie du site : réussir ses semis de tomates

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *