Semis de tomates

Réussir ses semis de tomates

Répandez la parole du jardinier !

On se demande toujours à quel moment précis démarrer ses semis de tomates…

La réponse varie en fait selon le climat et les aléas météorologiques qui peuvent survenir entre janvier et fin mai. 

Le dilemme se résout comme une équation dont les 4 variables sont les suivantes :

  • Le temps de croissance en intérieur reste limité donc plus on démarre tôt, plus il faut repiquer au jardin de bonne heure,
  • Le semis de tomate a besoin de beaucoup de lumière sous peine de filer (lire l’article l’angoisse des semis qui filent),
  • On ne repique pas au jardin avant la fin des gelées dont la période varie selon les climats,
  • Si on démarre trop tard, la plante n’a pas le temps de se développer, fleurit tardivement et peine à donner des fruits.

Le résumé ci-dessous qui situe le démarrage des semis de tomates mi-février est donc vrai pour les climats tempérés avec une fin des gelées généralement fin avril.

L’année 2019, par exemple, a connu des froids tardifs, soit jusqu’au Saints de Glace. Mes plants, que j’avais imprudemment repiqués fin avril, n’ont survécu que grâce à la situation de mon jardin abrité. 

Méfions-nous donc des Saints de Glace !

 

Qui sont les Saints de Glace ?

Les trois Saints de Glace sont Saint-Servais, Saint-Mamert et Saint-Pancrace.

Vous ne trouverez pas leurs noms dans le calendrier car ils ont été remplacés par Estelle, Achille et Rolande.

Ce sont des dates « repère » qui correspondent aux 11, 12 et 13 mai.

A cette période, on peut craindre des descentes d’air froid durant la nuit et surtout au petit matin, malgré des journées très douces.

Il est donc recommandé aux jardiniers d’attendre cette période pour repiquer au jardin.