Hérisson qui récupère de la mousse du jardin

Que faire de la mousse au jardin ?

Répandez la parole du jardinier !
 
Cette semaine, j’ai été très inspirée par la mousse de mon jardin. Peut-être parce qu’elle est plus abondante qu’à l’ordinaire, ou tout simplement parce qu’à cette saison, les autres plantes captent moins mon attention.
 
La mousse … j’ai passé des années à la traquer et à tenter de l’éradiquer. Parce qu’elle étouffait mon gazon, parce qu’elle rendait mon sol glissant. Et parce que, tout simplement, les jardineries, spécialisées dans la guerre anti-mousse ☠, avaient fini par me convaincre qu’elle était  mon ennemi numéro un, juste devant les chardons et les pissenlits.
 
Cette semaine, j’ai pris le temps de m’intéresser à elle, d’ouvrir quelques livres, et de rassembler mes connaissances sur le sujet pour réfléchir à la nécessité de poursuivre cet acharnement.

La mousse, c’est quoi ?

  • C’est une plante qui appartient à l’embranchement des bryophytes,
  • Elle est chlorophyllienne et prélève de l’eau, du CO2 et des minéraux pour produire sa matière organique,
  • Elle a donc besoin de lumière, mais pas trop, car son développement dépend surtout de sa capacité à retenir l’humidité,
  • Elle est non vascularisée et ne dispose donc pas de tissus vasculaires pour le transport de l’eau et des nutriments,
  • Par conséquent, elle ne possède pas de système racinaire,
  • Elle se reproduit à partir de spores,
  • Et puis évidemment, vous ne la verrez jamais fleurir au jardin !

Une plante sans vaisseau : c’est grave docteur ?

Les vaisseaux de la plante servent à transporter la sève qui circule des racines jusqu’aux feuilles. Une plante sans vaisseau n’a donc pas de réseau racinaire.
 
Par conséquent, les bryophytes doivent  absorber l’eau et les sels minéraux directement par imbibition et diffusion à travers les thalles, les feuilles ou les tiges. En quelque sorte, la mousse est une éponge qui absorbe l’humidité ambiante. 🧽
 
Cela induit qu’elle a un besoin impérieux de vivre en milieu humide et ne deviendra jamais ni très grande, ni très haute. On pourrait alors penser qu’il suffit d’un temps sec pour qu’elle  disparaisse. Or, la mousse, par phénomène de reviviscence, est tout à fait capable de se réhydrater et reprendre le cours de sa vie, après un temps de sécheresse remarquablement long.
 
C’est pour cela qu’on la rencontre partout, et tout particulièrement après la saison hivernale,

Que faire de la mousse au jardin (hormis la tuer ?)

Dans un premier temps, et même si vous la trouvez gênante, je vous invite à mieux la regarder pour apprendre à l’apprécier. A l’aide d’un appareil photo macro par exemple, ou d’un microscope.
 
Vous n’êtes pas équipé ? Laissez-vous séduire à travers l’objectif de photographes de talent.  : sa beauté saura sans aucun doute vous séduire.
Si le charme a opéré et que vous êtes prêt à offrir une seconde vie à votre mousse, voici quelques idées  :
 
  • la répartir à la surface des pots de fleurs, comme paillis, pour maintenir le niveau d’humidité (notamment à la surface des bonzaï),
  • Vous lancer dans la fabrication de terrariums, de Kokedamas,
  • Créer un jardin japonais, décorer des pierres de jardin,
  • Vous initier au mousse-graffiti ou au green art (apprendre à faire un mousse graffiti)

Et sinon, la mousse au compost, ça marche ?

Après avoir passé le scarificateur, on se retrouve généralement avec un très gros volume de matière organique. Si vous faites une recherche sur Internet, vous pourriez lire que cette matière se décompose sans problème. La réalité est quelque peu différente.
 
Pour avoir tenté l’expérience il y a quelques années, c’est définitivement quelque chose que je ne ferai plus. La mousse se décompose beaucoup moins vite que les feuilles et les autres végétaux, et inévitablement, on la retrouve quasiment intacte au fond de son compost. (lire aussi Comment récolter son compost ?)
 
Pourquoi dans ce cas ne pas abandonner des petits tas de mousse ici et là ? Les animaux sauront très bien comment vous en débarrasser et en ont particulièrement besoin pour confectionner leurs nids.
 
Hérisson qui récupère de la mousse du jardin

1 thought on “Que faire de la mousse au jardin ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.