Que faire de son vieux terreau ?

Dans la nature, vous ne verrez jamais les lutins charrier des sacs de terreau sur leur dos. Vous vous demandez pourquoi, vraiment ?


Que faire de son vieux terreau ?

A la fin de l’été, vos jardinières et potagers en bac font grise mine.  C’est la fin de la saison et il ne reste plus beaucoup de terreau au fond de vos bacs. Et pourtant, ce terreau vous a coûté non seulement de l’argent, mais aussi demandé quelques efforts de manutention.

Que vous décidiez de replanter des chrysanthèmes, des cyclamens, ou bien que vous optiez pour un temps de jachère, la même question se pose : que faire de son vieux terreau qui semble à première vue épuisé ?

Pour répondre à cette question, commençons par comprendre ce qui le compose.

Bah oui au fait, y a quoi dans mon terreau ?

Le terreau est un support de culture naturel formé de terre végétale enrichie de produits de décomposition (fumier et débris de végétaux décomposés) qui apportent la matière organique.

Oui mais dans la nature, ça se passe comment ?

Comme la nature est décidément bien faite, la terre végétale se recharge toute seule sans qu’aucun lutin ne vienne la ravitailler en sacs de terreau. Ce sont les feuilles et les déchets qui naturellement l’enrichissent au fil des saisons, par leur dégradation…

Dans votre jardin, vous avez peut-être un composteur qui vous fournit cette matière organique riche en humus (lire Comment récolter son compost ?). Vous pouvez aussi acheter du fumier de cheval que vous pourrez mélanger à votre vieux terreau. Cela permettra d’y apporter de la matière organique sans avoir à renouveler l’ensemble du contenus de vos bacs.

Il est également possible de planter dans vos vieux pots ou carrés de jardin des engrais verts d’automne. Phacélie, moutarde jaune et trèfle incarnat vont non seulement habiller vos sols mais également les aérer. Ils vont empêcher les mauvaises herbes de s’installer, et apporteront des éléments fertilisants après fauchage et enfouissement au printemps suivants.

Alors citadins, si vraiment vous souhaitez renouveler entièrement votre terreau, mettez-le au compost plutôt qu’à la poubelle… et  pensez avant tout à le recycler !

Si vous avez aimé cet article, merci de liker