Comprendre le sol

Répandez la parole du jardinier !

Le sol mérite qu’on s’y  intéresse et attarde quelques instants car il est le support de la vie terrestre. 

Pour comprendre ce qu’il y a sous nos pieds, pourquoi ne pas se replonger dans nos cours de sciences de collège… quelques révisions ne font jamais de mal !

Ce schéma montre clairement les deux grandes parties distinctes :

  • le sol, qui est un mélange de débris de roches et d’humus issu de la décomposition de la litière ;
  • le sous-sol constitué de roches

On trouve donc de la matière organique en surface, et de la matière minérale en profondeur. 

Et savez-vous qui transforme la matière organique en matière minérale ? 

Ce sont eux, les décomposeurs ! Et toute cette vie grouillante sous nos pieds : vers de terre, cloportes, champignons, bactéries qui participent très activement à la transformation de la matière.

Le ver de terre est la première biomasse du sol : une star quoi ! 

(A ce propos, savez-vous ce qu’est un turricule ?)

Pour avoir un bon sol, il est donc important de comprendre sa structure, car il forme un équilibre fragile qu’il vaut mieux éviter de perturber. 

Il est donc facile de comprendre pourquoi il est désormais déconseillé de retourner son jardin. Non seulement c’est mauvais pour le dos, mais en plus, ça ne sert à rien sinon chambouler la vie sous terre.

Des pierres dans mon jardin

Vous avez pris la peine d’ôter tous les cailloux de vos plates-bandes, mais bizarrement, le travail est à refaire la saison d'après. Les pierres ne cessent de remonter vers la surface ! C'est normal, d'autant plus si votre sol est calcaire ou sableux. Les pierres remontent par une action physique du gel et de la pluie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.