Patate douce

Les légumes oubliés

  • Chéri, je peux mettre le panais dans la soupe ?
  • Pardon ? pas compris !
  • Le panais ! Celui qui est dans le frigo !
  • Ah … la patate douce !

Bon d’accord, ces deux légumes ont bien une première syllabe en commun… mais on ne confond pas pour autant un panais et une pastèque !

Quoi d’autre alors ? Peut-être cet aspect ancien  … mais oui, ce sont ces fameux légumes oubliés, et remis au goût du jour…  et ils reviennent en force sur les étalages des primeurs et dans les fiches de cuisine !

Producteurs et distributeurs rivalisent d’ingéniosité pour diversifier l’alimentation des Vegans citadins, tant sur le plan gustatif que sur le plan nutritif. Ces légumes anciens constituent donc une aubaine.

Alors comment apprendre à les reconnaître ?

Le panais est un légume racine. Avec son air tarabiscoté, il est beaucoup moins élégant que sa cousine la carotte à qui il ressemble pourtant beaucoup, malgré son teint plus pâle. Son goût est sucré. On peut le manger cru râpé ou cuit, en potage, purée et même en chips.

La patate douce est une tubercule, comme la pomme de terre. Elle est de forme allongée, arrondie et sa couleur varie entre le jaune et l’orangé. Son goût est également sucré et on peut la consommer de toutes les façons, comme d’ailleurs sa cousine la pomme de terre : au four, à la friteuse, sautées à la cocotte …

 


En savoir plus sur Le petit jardinaute

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.